Formule 1 : GP de Malaisie : Qualifs

Publié le par thefastracer

qualif-sepang-2012.png


Résultats des Q1 :

Les moteurs Mercedes reproduisent la même chose qu'aux essais 1 et 2 en donnant le rythme durant toute la première moitié de la séance. Lewis Hamilton fait une sortie de piste sans gravité certainement à cause d'un DRS coupé trop tard. Cinq minutes avant la fin de la séance, on compte 11 pilotes en moins d'une seconde. Massa est en position difficile à la 18e place avec une seconde de retard sur son coéquipier.

Massa passera finalement le cut et par conséquant empêche Jean-Eric Vergne d'aller en Q2. Le français ne pourra pas tenter la moindre riposte suite à un problème mécanique.

Mark Webber arrache la première place à Schumacher avec le meilleure temps de la séance (1'37"172) à 17 secondes de la fin alors qu'il était 17e.

Finalement on compte toujours 11 pilotes dans la même seconde : Mark Webber (1'37"172), Schumacher (1'37"517), Button (1'37"575), Rosberg (1'37"696), Maldonado (1'37"789), Hamilton (1'37"813), Perez (1'37"933), Räikkönen (1'37"961), Grosjean (1'38"058), Vettel (1'38"102), Alonso (1'38"151).

Notons que les HRT ont réussi à se maintenir sous la barre des 107%, il y aura donc 24 monoplaces demain sur la piste de Kuala Lumpur.

Les monoplaces n'ayant pas passé les Q1 sont celles de Jean-Eric Vergne, les deux Caterham, les deux Marussia, les deux HRT. 

 

Résultats des Q2 :

Räikkönen ne se fait pas attendre et sort directement le meilleur temps du week-end jusqu'à maintenant avec un chrono en 1'36"715. Maldonado fait une sortie de piste droit dans les graviers peu de temps après le départ, il n'enregistrera aucun temps.

2 minutes 40 avant la fin de la séance, Romain Grosjean qui n'accusait qu'un retard de 0.3s de sur son coéquipier fait une petite erreur à la sortie du virage numéro 14 qui double son retard. Il signe alors un 4e temps alors que le 3e temps était à sa porté.

Michael Schumacher qui ne passait pas la Q2 quelques seconde avant la fin de la séance, tente un ultime tour pour se qualifier en Q3. L'ancien champion du monde décroche in extremis le 4e temps juste devant Lewis Hamilton. 

Le classement final de la séance est encourageant pour Renault. Kimi Räikkönen ne sera pas battu, son temps de 1'36"715 reste le temps de référence. Jenson Button, Nico Rosberg Michaël Schumacher et Lewis Hamilton occupent les quatre places suivantes. Les quatres moteurs Mercedes se tiennent en 0.2s. 

Les autres qualifiés pour la séance de Q3 sont Romain Grosjean, Mark Webber, Fernando Alonso, Sebastian Vettel et Sergio Perrez. 

 

Résultats des Q3 :

Lewis Hamilton et Jenson Button sortent les griffes et se placent directement premier et deuxième Lewis Hamilton sort un temps incroyable de 1'36"219, une demi seconde plus vite le temps de référence de la séance précédente. Grosjean commence avec un cinquième temps de 1'36"658, qu'il n'améliorera plus de la séance.

Le pilote allemand Michael Schumacher s'intercale entre les deux McLaren avec un temps de 1'36"391. Mark Webber et Kimi Räikkönen expulsent Jenson Button de la seconde ligne de la grille de départ mais pour un temps seulement. En effet, la réponse du britannique est immédiate. Button part en première ligne à coté de son coéquipier en décrochant le second temps en 1'36"368.

La grille de départ est aujourd'hui connu. Les deux McLaren de Lewis Hamilton et Jenson Button s'élanceront en première ligne comme en Australie. Michael Schumacher sera en seconde ligne avec Kimi Räikkönen. La troisième ligne est occupée par les deux Red Bull de Webber et Vettel. Grosjean et Rosberg devront partir de la quatrième ligne. Enfin la cinquième ligne sera 100% motorisé par Ferrari, puisque Fernando Alonso juste devant Sergio Perez.

 

Alors que peut-on dire de ces qualifs ? Les McLaren sont toujours les plus rapides en qualifs. La différence entre McLaren et Mercedes se ressert. Red Bull ne domine plus du tout les qualifs comme avant et doit tout miser sur la course. Renault est revenue sur le devant de la scène et il est presque certain que plusieurs podiums s'offriront à eux cette année. Et enfin, Ferrari a encore un sacré retard en terme de performance de la voiture.

 

Publié dans Formule 1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article